Accueil

Bienvenue dans l’univers de Marie Laporte!

Pour naviguer dans les différentes sections, je vous invite à consulter l’icône du menu, en haut à gauche 🙂 

photo : Francis Lachaine

Infirmière et réviseure le jour, Marie Laporte devient, la nuit, une exploratrice de l’imaginaire. Fantastique, science-fiction, suspense, policier, contes ou fantasy ; aucun genre, dans aucun domaine (littérature, cinéma, séries, B.D., etc.), n’échappe bien longtemps à sa soif de découverte et de savoir. Elle a été l’éditrice de Nocturne, le fanzine culte avant de se joindre aux équipes de Clair/Obscur en tant que femme à tout faire et de Brins d’éternité pour des critiques littéraires occasionnelles. Native de Magog, elle habite Sherbrooke depuis plus de la moitié de sa vie. Elle adore transposer ses craintes et ce qui la terrifie dans ses écrits. Que le public soit averti : ce sont souvent des lectures difficiles, voire dures. Vous pouvez découvrir son premier roman, Kinderesser, publié aux Six Brumes et sa première nouvelle, Tragédie familiale, offerte ici.

Ma prochaine publication : une nouvelle (Réveillon) dans un recueil que j’ai dirigé, avec des collaboratrices et des collaborateurs exceptionnels 🙂 Sous la direction littéraire d’Ariane Gélinas et avec la révision minutieuse de Sabrina Raymond.

Illustration de François Pierre Bernier, sixbrumes.com

C’est là que tout a cessé de fonctionner.

C’était un mercredi, celui du 16 octobre 2019. Pourquoi ? Personne ne le sait. Tout le monde a dû s’adapter. Certains l’ont fait mieux que d’autres.

Des habitants et des habitantes de l’Estrie, territoire de nombreuses ressources naturelles, sont parvenus à se bâtir une nouvelle existence après l’événement. La vie n’y est pourtant pas facile. Réfractaires aux changements brusques, les gens ayant survécu tentent d’y répondre à leur manière, avec des résultats tantôt positifs, tantôt dévastateurs. Qu’ils soient seuls, en petits groupes, obéissant à une meute ou essayant de faire revivre une communauté d’envergure, ils refusent d’abandonner.

Ce recueil met en scène sept nouvelles d’auteurs et d’auteures vivant ou ayant vécu en Estrie, qui se sont donné comme défi de présenter la région sous un jour nouveau, dans le cadre d’un futur post-apocalyptique. De genres variés, ces nouvelles sont entrecoupées de fragments et suivent l’évolution de l’Estrie sur une période d’environ 100 ans après la catastrophe.

Pour ceux et celles qui désirent se procurer une copie en primeur, c’est au
congrès Boréal que ça se passe (lire l’article ci-dessous pour tous les détails)…

Sinon, vous devrez vous armer de patience et attendre la vraie Apocalypse, à l’automne 2019…

Avis aux personnes intéressées par les littératures de l’imaginaire!

Du 3 au 5 mai 2019 aura lieu la 40e édition du congrès Boréal! Pour la 1re fois de son histoire, cet événement se déroulera à Sherbrooke, au Grand Hotel Times!


Pour de plus amples renseignements ou pour vous inscrire à la prévente, je vous invite à consulter le site : congrès Boréal


© Véronique Drouin